• Archives de la Catégorie Orage/Foudre
  • Prévision nationale des risques orageux

    Source : KERAUNOS

    VALIDITE : JEU 8 JUIN 08H -> VEN 9 JUIN 2017 08H
    EMIS LE : 08/06/2017 A 08H LOC

    PREVISION GLOBALE TOUS RISQUES ORAGEUX

     

     
     

    QUALIFICATION GENERALE DU RISQUE ORAGEUX

    Risque d’orages forts voire localement violents (potentiel venteux marqué) en soirée et nuit prochaine.

    PREVISION DES RISQUES ORAGEUX

    DE L’AQUITAINE AU BASSIN PARISIEN ET AUX HAUTS-DE-FRANCE…
    RISQUE 2/4 et 3/4 : RISQUE D’ORAGES FORTS A VIOLENTS
    En fin d’après-midi ou début de soirée, les premiers orages éclateront sur le sud et l’ouest de l’Aquitaine. Ils adopteront potentiellement un comportement supercellulaire avant de s’organiser en un ou plusieurs petits systèmes convectifs bien actifs (avec échos en arc/LEWP possibles). Des chutes de grêle et de fortes pluies sont attendues. Localement, des rafales de vent proches de 100 voire 120 km/h sont envisageables.
    Au fil de la soirée et la nuit prochaine, les orages progresseront vers le Poitou, le Centre puis l’Ile-de-France et enfin les Hauts-de-France et les Ardennes d’ici la fin de nuit prochaine avec là aussi un risque de fortes pluies et de rafales de vent localement virulentes (> 100 km/h).
    SUR LE RESTE DES RÉGIONS DE L’OUEST: RISQUE 1/4 : RISQUE D’ORAGES FAIBLES
    Le reste de la moitié ouest du pays sera concerné par un risque orageux bien plus diffus et moindre. Quelques orages isolés seront possibles mais ils ne présenteront pas de sévérité particulière.

  • Des orages parfois forts attendus dans le Sud-Ouest en soirée

    QUALIFICATION GÉNÉRALE DU RISQUE ORAGEUX

    Risque d’orages parfois forts, avec pluies abondantes et rafales loc. > 90 km/h.

    PRÉVISION DES RISQUES ORAGEUX

    Nouvelle Aquitaine RISQUE 2/4 : RISQUE D’ORAGES FORTS
    Les premiers orages sont attendus en toute fin d’après-midi sur le littoral aquitain. Ils se multiplieront rapidement pour concerner en soirée un axe étiré des Landes à l’ouest de la région Centre. Accompagnés de fortes pluies et localement de rafales de vent comprises entre 80 et 100 km/h, ces orages resteront actifs jusqu’en milieu de nuit, avant de perdre en intensité tout en progressant vers l’est. Localement, quelques chutes de grêle seront également possibles.

  • Spectaculaire orage se formant au-dessus de Sydney

    Les images sont aussi belles qu’impressionnantes. Il y a quelques heures, un orage spectaculaire a frappé Sydney, en Australie.

    Vendredi matin, un spectaculaire orage a frappé Sydney, en Australie. « Un orage avec arcus », c’est à dire un arc sombre et d’aspect très menaçant qui se trouve à l’avant immédiat de la ligne des précipitations.

    orage


  • Arriver des orages pour les prochains jours.

    Image - www.keraunos.org/
    Image – www.keraunos.org/

    Source: Bulletin météo Orage www.keraunos.org

    Risque orageux localement marqué en cours d’après-midi, sur les reliefs dans un premier temps puis débordant ensuite en plaines et vallées, avec potentiel pluvieux significatif.

    DES PYRENEES AUX MASSIF CENTRAL ET AUX ALPES…
    RISQUE 2/4 : RISQUE D’ORAGES LOCALEMENT FORTS AVEC PLUIES INTENSES ET GRELE
    Après une matinée généralement peu nuageuse, les premiers développements nuageux significatifs devraient être observés à partir de la mi-journée près des reliefs. Ils évolueront ensuite rapidement jusqu’à l’orage, dans un premier temps sur les massifs, avant de déborder sur les plaines environnantes en fin d’après-midi et soirée.
    Peu mobiles, ces orages sont susceptibles d’être localement intenses et de générer notamment des lames d’eau parfois supérieures à 70 mm en peu de temps, avec risque de forts ruissellements, coulées de boue et inondations locales. Des chutes de grêle isolément marquées accompagneront ces orages, qui pourront en outre produire de fortes rafales de vent sur de courts laps de temps, sous forme de microrafales humides.
    Le risque orageux tendra à déclinera partout en soirée, même si quelques cellules orageuses pourront rester en activité en cours de nuit.

    ENTRE AQUITAINE, JURA ET VOSGES, AINSI QU’EN CORSE…
    RISQUE 1/4 : RISQUE D’ORAGES LOCALEMENT MODERES AVEC PLUIES ABONDANTES
    En périphérie de la zone placée en risque de niveau 2/4, les orages seront plus rares et généralement moins sévères. Même si de fortes pluies et de la grêle pourront être observées localement, la probabilité d’orage fort sera plus faible. Cette activité orageuse sera là aussi essentiellement observée en deuxième partie d’après-midi et en soirée, avant de décliner en début de nuit.

  • Vers des records de chaleur cette semaine.

    canicule

    Après un mois de mars proche de la normale, et les mois d’avril et mai marqués par deux pics de chaleur précoce, le mois de juin démarre très fort. Après une journée maussade lundi, le reste de la semaine sera très chaud, notamment dans le Sud-Ouest.

    Des températures record
    Mardi, l’air sera encore respirable avec des températures de saison, comprises entre 25 et 28°C en Aquitaine et Charente et Charente-Maritime. Dès mercredi, les températures vont dépasser les 30°C et il fera encore plus chaud jeudi et vendredi. Météo France Aquitaine s’attend à des températures pouvant atteindre 34-35°C en Aquitaine, voire 36°C dans les Landes. Il fera à peine moins chaud dans les Charentes (33-34°C). Seul le littoral respira un peu grâce à une petite brise.

    « Ce sont des niveaux très élevés pour une première décade de juin », précise Météo France et des records pourraient tomber. Du moins des records pour une première décade de juin, car sur l’ensemble du mois les températures peuvent monter jusqu’à 38-40°C dans la région.

    Le temps devrait ensuite se dégrader légèrement et le vent d’ouest permettra de revenir samedi à des températures plus raisonnables pour la saison : 25-28°C. Avant une possible remontée dimanche. « Mais il est encore trop tôt pour se projeter aussi loin », note Météo France.

    Quel risque orageux ?
    Qui dit chaleur dit souvent orages. L’Observatoire français des tornades et des orages violents Keraunos s’est donc penché sur le risque orageux de cette semaine estivale. Mardi et mercredi, « la masse d’air devrait rester relativement stable en raison d’un faible apport d’humidité ». Pas d’orages en vue donc.

    La situation sera moins stable jeudi et vendredi, lors des journées les plus chaudes. Keraunos note « une déstabilisation très marquée ». Mais celle-ci concerne surtout la moitié nord du pays, le Sud-Ouest devrait donc aussi en réchapper. Mais si jamais orages il y a, particulièrement vendredi, il resteront « isolés, prioritairement sur les reliefs puis pouvant déborder en plaine en soirée ».

    C’est surtout ce week-end que la situation est la plus incertaine. « Un potentiel instable marqué reste envisagé pour samedi des Pyrénées au nord-est notamment », relève Keraunos. Cette « instabilité pourrait décliner à partir de dimanche », ce qui correspond aux remontées de températures envisagées par météo France.

    En résumé, si rien n’est encore sûr, le Sud-ouest pourrait essuyer « des débordements orageux » vendredi en fin de journée et dans la journée de samedi.

    Source: Sud-Ouest


  • Grêle et pluie violente ont traversé le Béarn et la Soule.

    place_bayaa
    Photo Facebook (Luc)

    Une demi-heure a suffi hier soir, entre 18h30 et 19h, pour endommager des hectares de maïs dans la région de Thèze. Les plants, encore très fragiles, ont beaucoup souffert. Ce n’est qu’aujourd’hui que les agriculteurs pourront avoir une vue plus précise de la situation et des méfaits du passage de cette intempérie.

    Les violents orages qui ont frappé hier soir une large partie du Béarn et de la Soule se sont déplacés le long d’un axe Est-Ouest. Dans le secteur de Pau, d’abord, entre 18h et 20h, les sapeurs-pompiers sont intervenus à une quarantaine de reprises, essentiellement pour des habitations inondées mais aussi des objets obstruant les routes : arbres, câbles électriques et de téléphone.

    « Des blocs de grêle dans les champs »

    A Morlaàs, au centre du village, rue Gaston Fébus, les garages de cinq maisons ont été inondés. Rue Baratnau, l’habitation d’une personne âgée s’est retrouvée avec le rez-de-chaussée recouvert d’eau sur une quarantaine de centimètres de hauteur. Grêle et pluie ont frappé la commune pendant une quarantaine de minutes.

    La circulation s’est avérée délicate sur la route de Bordeaux, en particulier entre Navailles-Angos et Lasclaveries. « Une partie de la chaussée était sous l’eau. Et l’on voyait des blocs de grêle dans les champs », témoigne un automobiliste. La route en direction de Saint-Armou était coupée. La chaussée a été emportée par des coulées de boue et de grêle.

    De nombreuses toitures ont également été endommagées.

    Le front orageux s’est ensuite déplacé vers la Soule. « J’aimerais savoir combien il a pu tomber d’eau en si peu de temps », s’interrogeait Michel Etchebest, le maire de Mauléon, en faisant le décompte des maisons, des caves, des couloirs, des garages, des salles de sport et des usines inondés et des routes encombrées de bancs de boue ou de gravier à Mauléon, à Chéraute, à Garindein et à Gotein-Libarrenx. De toute évidence, énormément. « Nous en sommes à 25 interventions terminées et 9 sont en cours », confirmait à 23 h le commandant Bernard Pédouan qui, assisté des chefs de groupe de Navarrenx, Tardets et Mauléon, dirigeait les opérations. Mais il restait encore 6 interventions en attente aux 35 pompiers de Mauléon et de Tardets qui ont reçu pour la circonstance l’appui de leurs collègues d’Arette, d’Arudy, et de Saint-Jean-Pied-de-Port.

    Dans le secteur de Salies et de Puyoô, près de 80 pompiers ont été mobilisés pour une grosse centaine d’interventions.

    A 23h, ce sont quelque 200 pompiers qui avaient été mobilisés pour autant d’interventions sur l’ensemble du Béarn et de la Soule.

    Source: La République des Pyrénées.


  • Saint-Boès : la foudre provoque l’incendie d’une maison

    La maison était inoccupée lorsque le feu s’est déclenché. (P.-O Julien)

    L’orage qui a traversé l’Ouest-Béarn dans la nuit de lundi à mardi a tapé fort. Et la foudre n’a pas été clémente. Elle est notamment tombée à Saint-Boès, route de Baigts-de-Béarn, sur une maison inoccupée (sa propriétaire vivant à Paris). Un impact qui a provoqué un incendie qui a détruit une partie de la toiture et fait plusieurs dégâts. Les pompiers d’Orthez sont intervenus vers 4h pour maîtriser les flammes. Une équipe de sapeurs était encore sur place hier matin, jusqu’à midi, pour éviter toute reprise de feu et faire du déblayage.

    A noter que les éclairs sont aussi tombés sur Puyoô où certains compteurs électriques n’ont pas supporté la charge et ont sauté.

    Source: La République des Pyrénées.