Météo : un mois de septembre particulièrement chaud, sec et ensoleillé

Share Button

Pour profiter de l’été cette année il aura fallu attendre les trois premières semaines de septembre, qui ont été particulièrement chaudes, sèches et ensoleillées, selon le dernier bilan de Météo France.

Ces conditions estivales ont été très marquées dans l’Ouest et dans le Sud-Ouest. À Biarritz, Toulouse et Mont-de-Marsan, il faut remonter à septembre 1987 pour trouver des températures maximales plus élevées que cette année sur cette période. Par ailleurs si l’ensoleillement a été particulièrement élevé du 1er au 21 septembre, les records des trois premières semaines de septembre 2007 n’ont généralement pas été atteints.

© PHOTO MÉTÉO FRANCE

A Bordeaux par exemple, les trois premières semaines de septembre ont été très estivales aussi. Au 22 septembre, avec onze jours de grand beau temps, l’ensoleillement (207,1 heures) est déjà supérieur à la moyenne (202,7 heures) pour tout le mois et il n’a plu que deux jours, contre 9,2 en moyenne.

Les températures ont également été très estivales avec une moyenne dépassant de 4 degrés les normales. Sans surprise, avec des maximales de 27,8°C en moyenne, elles sont même supérieures aux températures du mois d’août, qui avaient péniblement plafonné à 24,7°C.

La Rochelle s’en est bien tiré aussi avec 211,5 heures d’ensoleillement et des maximales oscillant autour de 25,9°C, ce qui est mieux que les 22,2 habituels. Là encore la pluie s’est faite très rare (4mm) et le mois de septembre a rattrapé la météo plus que maussade du mois d’août.

Depuis le 21 septembre, toutefois, la tendance est au rafraîchissement, note Météo France. « Un front froid s’est enfoncé sur le pays dimanche et les températures ont sensiblement baissé », revenant à des valeurs conformes à une fin de mois de septembre.

Si cela concerne surtout la moitié nord du pays. Dans le Sud-Ouest aussi les températures sont en baisse. Dans les jours à venir, la météo s’annonce certes clémente, mais les températures seront plus proches de 20 degrés que des 30 auxquels les trois premières semaines de septembre nous avaient habitués.

Source: Sud-Ouest