Béarn : un hiver deux fois plus pluvieux que d’habitude

Share Button
La République des Pyrénées
Photo: La République des Pyrénées

Avec des minimales proches de la normale (0,3° en dessous) et des maximales très basses (1,2° sous la moyenne), l’hiver a été froid. Il a été nettement pluvieux avec 406 litres au mètre carré contre 276 en moyenne et peu ensoleillé avec 20 jours sans aucun rayon.

C’est la troisième année consécutive que l’hiver est excessivement pluvieux. Le point avec Éliane Ducasse, du centre Météo-France de Pau-Uzein.

Décembre froid et gris

Quasi banal ce mois de décembre. Il a fait frais avec une température moyenne de 6,7°, soit légèrement sous la normale saisonnière de 7,2°. Il a raisonnablement plu avec 102,7 mm (moyenne, 98,2) lors des 13 jours de pluie du mois (11 en moyenne). Si on a vaguement déprimé du 11 au 21 décembre sous un temps gris et sans soleil, ce dernier s’est imposé du 21 au 31, à l’exception du 27 où il a beaucoup plu et surtout neigé pour la première fois en montagne. Soleil toutefois insuffisant pour prétendre à un beau mois : 83h30 de soleil contre une moyenne de 96.

Et quand il a fait beau, il a fait froid. Il a gelé huit jours en décembre dont 6 entre le 21 et le 31, dont deux jours de forte gelée (sous les -5°).

Janvier finit en trombes (d’eau)

Jusqu’au 10 janvier, peu de pluies, 560 heures de soleil, un froid de saison, tout est normal. Du 10 au 26, on reste sur un temps moyen. Il a bien plus six jours sur dix, mais bon, en Béarn, on est pour le moins habitué. Mais la troisième décade déclenche les hostilités. Pluvieuse, fraîche, venteuse, sans soleil, elle préfigure ce qui va suivre. Entre le 28 et le 31 il tombe 88 litres au m2, soit l’équivalent d’un janvier normal. Le 29, des vents de 100 km/h causent des dégâts. On est en alerte submersion, vents, pluie et avalanches !

Quant au froid il reste vif avec 11 jours de gelée dans le mois. On se souviendra comme d’un jour exceptionnel du 13 janvier où il a fait près de 20° à Pau. Sur le mois on relève 112 heures de soleil.

Février est perturbé

De la neige et du froid pour commencer, février aura été très perturbé. Il a plu, beaucoup, surtout en fin de mois. Au total 182,4 mm contre une moyenne de 83,3. Les températures moyennes ont plafonné à 5,6° (moyenne, 7,3°) avec neuf jours de gel, dont deux de forte gelée. Il y a même eu, phénomène rare à Pau, deux jours sans dégel. Le soleil est resté aux abonnés absents, avec 85 h 30 contre 121 en moyenne. Sur 28 jours, il en a plu 15 dont 9 en fortes pluies et il a même neigé quatre jours durant en plaine.

Sur la période, on aura connu des vigilances orange pour la neige en plaine le 3, submersion le 23 et avalanches, pluies et crues les 25 et 26, jour les plus calamiteux de cet hiver à oublier. Allez, pour vous consoler une statistique : on a eu 39 jours de pluie cet hiver. Il y en a eu 47 en 2014 et 48 en 2013. On est sur la bonne voie !

Sauf indication contraire, les données sont celles relevées au centre Météo-France de Pau-Uzein.

Une montagne croulant sous la neige

Si la première chute de neige significative n’est arrivée que le 27 décembre, les semaines suivantes ont plus que comblé le manque ! Elle revient le 15 janvier avec une forte chute le 17. Tout bon pour les skieurs qui voient le manteau s’étoffer au fil du temps à partir du 22. On a de grosses chutes les 29, 30 et 31. Fin janvier, on compte 1,60 m de neige au sol. Après une période de fonte, de nouvelles chutes fortes arrivent du 15 au 18 février. Puis, nouvel épisode de fonte avant que les fortes chutes ne reprennent le 22. Le pire est connu les 25 et 26 avec un coup de la neige, un coup de la pluie et toutes les catastrophes, routes fermées et avalanches, qui vont avec. Il est tombé de 1 à 2 mètres de neige à 1 800 m. Faute de pouvoir monter aux stations lors de cet épisode remarquable, on ne saura jamais exactement ce qu’il est tombé en cumulé, les relevés étant faits manuellement. Avant cet épisode, on en était déjà à 3,50 m à Gourette, 4 m au Soum Couy (2150m), et, très remarquable, 1,80 m à Iraty. Lors de l’hiver 2013, on avait relevé 8,90 m à Gourette et 6,9 m en 2014. On est dans les mêmes proportions cette année. Et, cerise sur le gâteau, la neige est tombée plus abondamment sur l’ouest des Pyrénées qu’ailleurs.

Source: La république des Pyrénées