Pont de l’ascension: Le plus chaud depuis 1900

Share Button

Un temps estival pour l’ensemble du territoire, à tel point que des records de chaleur pour un mois de mai ont été battus dans de nombreuses régions. Ce pont de l’Ascension est le plus chaud depuis 1900.

Avec la présence d’un anticyclone sur l’Europe de l’ouest et la remontée d’un air chaud depuis le Maghreb, les conditions météo s’annoncent estivales au cours des prochains jours sur l’ensemble du territoire. Alors que la barre des 30°C avait été atteinte pour la 1ère fois en France en début de semaine dernière, ce seuil de fortes chaleurs va gagner la plupart des régions jeudi et vendredi.

Reporters - Paris 75000

Crédit : La Chaîne Météo
 Jusqu’à 33°C au nord, 36°C au sud
 Alors que le soleil domine quasiment partout, c’est dans le sud-ouest qu’il fera le plus chaud ce jeudi avec des valeurs maximales de l’ordre de 30 à 32°C sous abri en Aquitaine et jusqu’à 34°C possibles entre le sud de la Gironde et l’intérieur des Landes. Ailleurs, les températures seront généralement comprises entre 24 et 30°C.
 Vendredi, les fortes chaleurs progresseront vers les régions du nord et de l’est. Ainsi, de la Bretagne au Lyonnais, les thermomètres indiqueront souvent plus de 30°C et jusqu’à 33°C du val de Loire aux Pyrénées. Il fera 35°C dans l’intérieur des Landes, de la Gironde ainsi que dans le Périgord.
Reporters - Paris 75000

Crédit : La Chaîne Météo
Ce sera au tour des régions les plus à l’est de connaître le pic de chaleur durant la journée de samedi avec de 30 à 33°C du Grand Est jusqu’à la vallée du Rhône. Dans le même temps, les régions de l’ouest connaîtront une baisse sensible du mercure en raison du retour des nuages et de quelques orages.
Dimanche, si les valeurs se maintiendront dans l’est, elles repartiront à la hausse dans le sud-ouest avec de nouveau des pointes à 35°C à l’ombre.
 Records de chaleur en perspective
Ainsi, des records de chaleur pour un mois de mai devraient être battus, dépassant ceux établis lors des précédentes de vagues de chaleur de 2012, 2009, 2005 et même 1922. Dès jeudi, des records sont à prévoir en Nouvelle-Aquitaine avant d’être enregistrés vendredi en Bretagne, Pays-de-la-Loire, Normandie, Centre-Val de Loire et plus localement de l’Île-de-France à l’Occitanie. Samedi, ce sera au tour des Hauts-de-France, du Grand Est et de la Bourgogne-Franche-Comté de connaître des températures inédites pour un mois de mai depuis le début des relevés météo.
Avec de telles valeurs, ce pont de l’Ascension devrait ainsi être le plus chaud à l’échelle nationale depuis 1900* et ce, bien qu’il n’ait pas lieu à la même date chaque année (l’Ascension peut avoir lieu entre le 30 avril et le 3 juin).
Source: La Chaîne Météo