Une vague de chaleur débute, une deuxième suivra la semaine prochaine

Share Button
Météo : une vague de chaleur débute, une deuxième suivra la semaine prochaine
Illustration BRETON THIERRY

Neuf départements sont en vigilance orange canicule jusqu’à jeudi

Alors que neuf départements sont passés ce mardi en vigilance orange « canicule » en raison de l’épisode de chaleur qui débute en France, Météo France annonce déjà une deuxième vague pour la semaine prochaine. 

Neuf départements en vigilance canicule

Depuis lundi, il fait beau et chaud et ce n’est que le début, prévient Météo France, qui annonce que le mercure va poursuivre sa hausse dans les jours à venir. Ce mercredi déjà, neuf départements sont placés en vigilance orange : Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l’Essonne, le Val-d’Oise et le Nord. Les températures y resteront caniculaires jeudi et vendredi.

Il s’agit d’un « phénomène non remarquable mais nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées », souligne Météo-France.

 

Sud Ouest

Chaleur, puis rafraîchissement ce week-end…

Mais il fera également chaud ailleurs en France, pour ne pas dire partout. « Mais soit la durée de l’épisode, soit les températures maximales prévues, ne justifient pas », le placement d’autres départements en vigilance orange, précise Météo France. D’autant que l’organisme qualifie cet épisode de « peu remarquable » en raison de sa courte durée : trois jours.

Car dès vendredi, même s’il fera toujours chaud à l’est, un rafraîchissement va s’opérer par l’Ouest, où des averses localement orageuses pourraient se déclencher.

Sud Ouest
CRÉDIT PHOTO : MÉTÉO FRANCE

L’air plus frais va gagner l’ensemble du pays samedi », selon Météo France. Mais même si l’atmosphère s’annonce plus respirable, « les températures devraient tout de même rester excédentaires pour la saison, en moyenne deux degrés au-dessus des normales », tandis que les orages se décaleront vers l’est. 

… avant une deuxième vague de chaleur (plus longue ?)

Mais ce rafraîchissement devrait être de courte durée, car dès dimanche le soleil fait son retour et les températures repartent à la hausse progressivement pour atteindre, encore une fois « des niveaux de forte chaleur », selon Patrick Galois, ingénieur prévisionniste à Météo-France.

« On ne peut pas encore qualifier l’intensité de cette chaleur car c’est encore loin, dans une semaine. Mais ce deuxième épisode pourrait être plus durable que celui que nous allons traverser ces jours-ci »

Nous sommes au cœur de l’été, fin juillet est climatologiquement la période la plus chaude de l’année, précise Patrick Galois. « Avoir des épisodes de forte chaleur ou de canicule à cette période n’est donc pas étonnant ». Mais ces épisodes s’expliquent aussi par les conditions météorologiques actuelles. Notamment un anticyclone bien présent sur toute l’Europe occidentale, qui provoque une sécheresse parfois « assez intense entre l’Angleterre et la Scandinavie, où il n’a pas plus depuis un, voire deux mois.