• Archives de la Catégorie Canicule
  • Alerte vigilance orange canicule

    37 départements sont désormais placés en vigilance orange à la canicule, dont la Gironde, les Landes et la Charente. Les températures sont montées jusqu’à 37 degrés mercredi

    La vigilance orange à la canicule de Météo France concerne désormais 37 départements dont plusieurs du Sud-Ouest : la Gironde, les Landes et la Charente.

     

    Voici les températures les plus chaudes relevées en fin d’après-midi mercredi dans chaque département de la région :

    – Charente-Maritime : Villiers : 36.3°C
    – Charente : Tusson : 37.0°C
    – Gironde : Belin Beliet : 36.8°C
    – Dordogne : Salignac-Eyvigues : 35.9°C
    – Landes : Sabres : 36.7°C
    – Lot-et-Garonne : Villeneuve sur Lot : 35.5°C
    – Pyrénées-Atlantiques : Urepel : 37.1°C

    Les maximales dans les principales villes de ces départements :

    – La Rochelle : 26.3°C
    – Angoulême : 35.5°C
    – Bordeaux : 35.6°C
    – Périgueux : 35.2°C
    – Mont-de-Marsan : 36.0°C
    – Agen : 33.8°C
    – Pau : 33.1°C
    – Bayonne : 32.5

     

    Cet épisode caniculaire « va s’étendre jusqu’au samedi 27 août », précise Météo France, selon qui « les maximales oscillent autour de 36 à 38 degrés mais peuvent localement s’élever jusqu’à 39 degrés », comme c’était le cas mardi en Gironde.


  • Des records de chaleur ce week-end dans le Sud-Ouest.

    Le thermomètre est monté jusqu’à 29 degrés ce dimanche au Pays basque. Des records de 1921 sont tombés et la douceur devrait persister encore toute la semaine.

    Dimanche 8 novembre – Plage de Capbreton (40)

     
    Les pulls au placard, le tee-shirt et les lunettes de soleil de sortie ! Il fait beau et particulièrement doux voire chaud ce week-end en France.
    Le thermomètre est monté jusqu’à 29 degrés ce dimanche au Pays basque. Des records de 1921 sont tombés et la douceur devrait persister encore toute la semaine. Les 20 degrés sont allègrement dépassés en ce début novembre, alors qu’il a gelé à la mi-octobre ! Le Sud-Ouest n’échappe pas à cet épisode de chaleur. Voici les relevés les plus marquants dans la région ce week-end :

    Pyrénées-Atlantiques :
    – 29 degrés à Socoa dimanche (plus chaud depuis 1921)
    – 27,8 à Bayonne dimanche (plus chaud depuis 1956)
    – 26,9 à Pau dimanche (plus chaud depuis 1999)

    Landes :
    – 28 à Dax dimanche (plus chaud depuis 1945)
    – 24,6 à Mont-de-Marsan samedi (plus chaud depuis 1985)

    Gironde :
    – 27,8 à Belin-Beliet dimanche (plus chaud depuis 2003)
    – 26,7 à Bordeaux dimanche (plus chaud depuis 1925)

    Dordogne :
    – 25,1 à Saint-Martial dimanche (plus chaud depuis 1988)
    – 23,9 à Périgueux samedi (plus chaud depuis 2004)

    Lot-et-Garonne :
    – 25,6 à Sainte-Livrade samedi (plus chaud depuis 1989)
    – 25,4 à Agen samedi (plus chaud depuis 1941)

    Charente-Maritime :
    – 24,9 à Montlieu dimanche (plus chaud depuis 1959)
    – 21,2 à La Rochelle dimanche (pas de record)

    Charente :
    – 25 à Graves-Saint-Amand dimanche (plus chaud depuis 1970)
    – 24,2 à Angoulême dimanche (plus chaud depuis 1976)

    D’après Bruno Mouchet, prévisionniste à Météo France, joint par Sudouest.fr ce dimanche, « on est sur des écarts d’environ 10 degrés par rapport aux normales saisonnières ». A Biarritz, ce dimanche 8 novembre, il devrait faire entre 15 et 16 degrés !

    Selon lui, ce phénomène est caractérisé par « sa puissance et sa durée » :

    « C’est assez rare et remarquable. Depuis 10 jours, la situation est très favorable. Nous profitons d’une arrivée d’air tropical humide et chaud qui a favorisé le potentiel de réchauffement par l’ensoleillement. L’air est sec et pas de vents d’origine marine »

    Le prévisionniste parle « d’été indien » car « cet épisode de chaleur en novembre suit des gelées assez marquées en octobre. » D’après Bruno Mouchet, la douceur devrait persister durant toute la semaine à venir, avec toutefois des températures moins élevées que ce week-end.

    Source Sud-Ouest


  • Une nouvelle vague de chaleur arrive

    A partir de mardi prochain, un temps très chaud et sec s’installera sur la France pour la semaine. Les températures devraient encore grimper jusqu’à 35°C dans le Sud-Ouest

    Météo : une nouvelle vague de chaleur arrive
    © CÉLINE LEVAIN

    Il est encore trop tôt pour savoir exactement quel sera le niveau des températures, mais la semaine prochaine s’annonce chaude en France, selon Météo France. « À partir du mardi 30 juin, un temps très chaud et sec s’installera sur la majeure partie du pays, et se maintiendra toute la semaine ».
    Une fin de semaine de saison
    Les choses sérieuses devraient commencer jeudi avec l’installation d’un anticyclone sur la majeure partie du pays. Mais cette fin de semaine restera conforme aux normales, avec des températures situées aux alentours de 30°C dans le Sud-Ouest. Seule la journée de samedi verra un léger fléchissement des températures.

    « Il fera certes chaud, mais nous serons loin des records », notent les prévisionnistes. A cette époque de l’année, le thermomètre peut grimper jusqu’à 38°C ou 40°C dans la région. « C’est surtout le Sud-Est qui va avoir chaud », précise l’organisme. C’est donc surtout à partir de la semaine prochaine que le thermomètre risque de s’affoler.

    Une chaude semaine s’annonce
    Météo France s’attend sur une partie du territoire, et notamment en Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin, Languedoc-Roussillon, Provence, Auvergne et Rhône-Alpes, à des températures minimales et maximales très élevées, parfois même proches des records. La nuit, elles devraient se situer entre 20 et 22°C pour les minimales et l’après-midi, entre 35 et 40°C pour les maximales.

    Un temps très chaud et sec devrait s’installer à partir de mardi © PHOTO ECMWF

    « Cette situation s’explique par la mise en place d’un vent de secteur sud à sud-ouest à partir du dimanche 28 juin, renforçant l’arrivée d’air chaud sur le pays », précisent les prévisionnistes. Mais il est encore trop tôt pour savoir combien de temps va durer cette vague de chaleur à quel point elle sera caniculaire, ou non. Quoi qu’il en soit, dans la région, le thermomètre pourrait afficher jusqu’à 35°C à Bordeaux et Bergerac par exemple.

    Et le reste de l’été ?
    Si l’on se fie aux prévisions saisonnières, Météo France prévoit à un été légèrement plus chaud que la normale. Même constat du côté de La Chaîne Météo, qui détaille des tendances pour chaque mois. Alors qu’est-ce qui attend les vacanciers cet été ?

    Le mois de juillet s’annonce » plutôt beau et assez chaud avec des températures entre +0.5°C et +1.4°C au-dessus des moyennes de saison », selon La Chaîne Météo. Les plus fortes chaleurs s’observeront au sud-est et sur les Alpes. Le début du mois devrait tout de même être relativement orageux dans l’ouest.

    Contrairement à l’année dernière, août devrait être le mois le plus chaud de l’été, ce qui est finalement normal. La Chaîne Météo s’attend à « une alternance de belles et chaudes journées et des orages. Les températures mensuelles pourraient se situer entre la normale et un excédent de +2°C en allant vers le Sud-Est.

    Quant à ceux qui préfèrent attendre septembre, ils devraient profiter d’un beau mois « avec des températures proches des normales et des précipitations qui resteront quelque peu déficitaires ».

    SOURCE: Sud-Ouest


  • Vers des records de chaleur cette semaine.

    canicule

    Après un mois de mars proche de la normale, et les mois d’avril et mai marqués par deux pics de chaleur précoce, le mois de juin démarre très fort. Après une journée maussade lundi, le reste de la semaine sera très chaud, notamment dans le Sud-Ouest.

    Des températures record
    Mardi, l’air sera encore respirable avec des températures de saison, comprises entre 25 et 28°C en Aquitaine et Charente et Charente-Maritime. Dès mercredi, les températures vont dépasser les 30°C et il fera encore plus chaud jeudi et vendredi. Météo France Aquitaine s’attend à des températures pouvant atteindre 34-35°C en Aquitaine, voire 36°C dans les Landes. Il fera à peine moins chaud dans les Charentes (33-34°C). Seul le littoral respira un peu grâce à une petite brise.

    « Ce sont des niveaux très élevés pour une première décade de juin », précise Météo France et des records pourraient tomber. Du moins des records pour une première décade de juin, car sur l’ensemble du mois les températures peuvent monter jusqu’à 38-40°C dans la région.

    Le temps devrait ensuite se dégrader légèrement et le vent d’ouest permettra de revenir samedi à des températures plus raisonnables pour la saison : 25-28°C. Avant une possible remontée dimanche. « Mais il est encore trop tôt pour se projeter aussi loin », note Météo France.

    Quel risque orageux ?
    Qui dit chaleur dit souvent orages. L’Observatoire français des tornades et des orages violents Keraunos s’est donc penché sur le risque orageux de cette semaine estivale. Mardi et mercredi, « la masse d’air devrait rester relativement stable en raison d’un faible apport d’humidité ». Pas d’orages en vue donc.

    La situation sera moins stable jeudi et vendredi, lors des journées les plus chaudes. Keraunos note « une déstabilisation très marquée ». Mais celle-ci concerne surtout la moitié nord du pays, le Sud-Ouest devrait donc aussi en réchapper. Mais si jamais orages il y a, particulièrement vendredi, il resteront « isolés, prioritairement sur les reliefs puis pouvant déborder en plaine en soirée ».

    C’est surtout ce week-end que la situation est la plus incertaine. « Un potentiel instable marqué reste envisagé pour samedi des Pyrénées au nord-est notamment », relève Keraunos. Cette « instabilité pourrait décliner à partir de dimanche », ce qui correspond aux remontées de températures envisagées par météo France.

    En résumé, si rien n’est encore sûr, le Sud-ouest pourrait essuyer « des débordements orageux » vendredi en fin de journée et dans la journée de samedi.

    Source: Sud-Ouest


  • Retour de la fraîcheur en fin de semaine.

    Il va faire très chaud sur Orthez pour ces 3 jours de début de semaine. Le thermomètre avoisinera les 30° lundi et mercredi avec une légère baisse toute relative pour le mardi.

    Malheureusement, ça ne va pas durer, le temps va se dégrader en fin de semaine à partir de jeudi où les températures feront une chute vertigineuse, puisque l’on descendra en dessous de la barre des 20° soit moins de 15° d’écart en 24 heures.

    Retour de la fraîcheur en fin de semaine.
    Retour de la fraîcheur en fin de semaine.

  • Canicule en prévision pour les jours à venir dans le Sud-Ouest.

    Carte Météociel.fr

    L’importante chaleur qui régnera sur le Grand Sud-Ouest, particulièrement en Aquitaine, et la montée des températures jusqu’à jeudi ne constitueront sans doute pas une canicule au sens scientifique du terme. Il va néanmoins faire chaud, de plus en plus chaud pendant 48 ou 72 heures. Explications.

    Mais dés aujourd’hui et pour plusieurs jours, un temps estivale, grâce a de l’air chaud qui remontera d’Espagne, va s’installer sur le Sud-Ouest avec un soleil généreux et des températures en hausse, on attend des température maximales de l’ordre de 26 à 30°C en général sur le Sud-Ouest voir 31°C localement sur le départements des Landes mais aussi jusqu’à 32°C sur les Pyrénées-Orientales.

    Pour la journée de demain, mercredi, les températures grimperont encore de quelques degrés et seront comprises entre 30 et 35°C, les maximales se situant sur le Béarn (64)  et les Landes (40). Sur les côtes la température sera légèrement inférieur de l’ordre de 28 à 32°C.

    La journée de jeudi sera la journée la plus chaude de la semaine et du mois de juillet pour le moment. Les température maximales atteindront 32 à 39°C (voir carte ci-dessus) voir localement 40°C n’est pas à exclure sur les Landes. Ce devrait-être dans les Hautes-Pyrénées, les Landes, la Gironde et dans le Béarn que les températures maximales seront les plus hautes, de l’ordre de 35 à 39°C,35°C à 37°C  en région Toulousaine et Bordelaise (records mensuels à 38.8°C pour Bordeaux et 40.2°C pour Toulouse).
    Sur la côte Atlantique les températures seront plus basse avec des maximales allant de 29 à 34°C.
    Cependant en milieux ou fin d’après-midi un voile nuageux pourrait s’installer sur l’ouest de la zone atténuant quelque peu la chaleur, avec un risque faible d’averses ou d’orage en fin de journée dû à la chaleur.

    Pour la journée de vendredi, les températures baisseront avec des maximales se situant entre 27 et 33°C et un risque d’orages un peu plus présent, mais l’échéance reste quelque peu lointaine pour affiner ce type de prévision.
    Pourquoi ne pourra-t-on pas qualifier ce gros coup de chaud de canicule ? « Parce qu’un épisode de canicule, précise Olivier Cabanes, se caractérise par des températures élevées et durables d’au moins trois jours d’affilée suivies de nocturnes également chaudes. Or entre jeudi et vendredi, le thermomètre devrait décélérer et se stabiliser autour de 16 à 20 degrés en cours de nuit. Ce qui provoquera un certain rafraîchissement. »
    Localement, nous pourrons enregistrer des pointes à 40 degrés. « Aux environs des départements les plus chauds, sur les Landes (40) , le Gers (32) et la Gironde (33) , nous attendons 35 à 38 degrés. Globalement, ces pics de chaleur toucheront l’ensemble du littoral atlantique. »

    Les raisons de la hausse du thermomètre ?  « Alors que des vents océaniques nous obligeaient il y a deux jours à enfiler un pull en soirée, il faudra en 48 heures chrono encaisser un changement radical : entre + 15 et + 20 degrés par rapport à la semaine dernière. « De l’air en provenance d’Espagne remonte sur le sud-ouest du pays » « Cette masse d’air, déjà très chaude et très sèche, ne cesse de prendre des degrés supplémentaires au fil de la journée, du seul fait du chauffage solaire culminant à son maximum au moment du solstice d’été. »

    Source: Hebdo Météo.