• Forte chaleur aujourd’hui, quelques conseils en cas de canicule

    Share Button

    Rafraîchir son habitation

    • Fermez les volets et les rideaux des façades exposées au soleil.
    • Maintenez les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure.
    • Ouvrez les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit.
    • Provoquez des courants d’air dans tout le bâtiment dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.
    • Dans la mesure du possible, baissez ou éteignez les lumières électriques et plus généralement les appareils électriques susceptibles de dégager de la chaleur.

    Se rafraîchir

    • Prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais, sans vous sécher.
    • Restez à l’intérieur de votre habitat dans les pièces les plus fraîches et au mieux, dans un espace rafraîchi (réglez votre système de rafraîchissement 5°C en dessous de la température ambiante).
    • En l’absence de rafraîchissement, passez au moins 2 ou 3 heures par jour dans un endroit frais : grands magasins, cinémas, lieux publics (listes de ces endroits disponibles auprès du numéro mis en place par la préfecture ou auprès de votre mairie).

    Éviter de sortir

    • Évitez de sortir à l’extérieur aux heures les plus chaudes (11h – 21h).
    • Préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l’ombre dans la mesure du possible, ne vous installez pas en plein soleil.
    • Portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire.

    Se désaltérer

    • Buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins 1 litre et demi à 2 litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale.
    • Ne consommez pas d’alcool, qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.
    • Évitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides augmentent la sécrétion de l’urine.
    • En cas de difficulté à avaler les liquides, prenez de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melons, pastèques, prunes, raisins, agrumes) et des crudités (concombres, tomates, sauf en cas de diarrhées), boire de l’eau gélifiée.
    • Accompagnez la prise de boissons non-alcoolisées d’une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l’organisme en sels minéraux (pain, soupes, etc.).
    • Évitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage, etc.).

    Aider ses proches

    • Aidez les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrant de troubles mentaux) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l’absence de demande de leur part.
    • Appelez régulièrement vos voisins et/ou vos proches âgés et/ou handicapés pour prendre régulièrement de leurs nouvelles.

    Source: sante.gouv.fr


  • Canicule en perspective pour les jours à venir.

    Share Button

    Canicule en perspective pour les jours à venir, les températures remontent à partir de demain, et ceci, jusqu’à mercredi où on frôlera les 40° par endroits !


  • Orages et inondations cette nuit à Orthez, la clinique et la Moutète touchées.

    Share Button

    Source Sud-Ouest:
    Les précipitations ont nécessité plusieurs interventions à partir de 23h30. La clinique Labat a subi un dégât des eaux.
    Les fortes pluies de la nuit ont eu des conséquences dans le secteur d’Orthez. Plusieurs interventions des pompiers et gendarmes ont été nécessaires à partir de 23h30.
    La clinique Labat a subi un dégât des eaux : les gouttières engorgées se sont déversées dans la cage d’escaliers. Le toit aurait aussi été touché. Aucune évacuation n’a toutefois été ordonnée. La Moutète aurait également été partiellement inondée. De même que le chemin de l’école et l’avenue Daniel Argote. Du côté de la gare, un mini lac s’est formé pour finalement inonder en partie le hall d’accueil. Le nettoyage a duré près de quatre heures. Quelques caves auraient aussi été inondées dans le quartier de Départ. Enfin, après la foudre hier après-midi, le secteur de Castétis a aussi été touché dans la nuit.

    « Quatre interventions en deux heures, ce n’est pas exceptionnel », relativisait-on cependant du côté des pompiers ce matin.


  • 60cm de grêle dans la ville de Santa Rosa au nouveau Mexique.

    Share Button

    Le climat devient fou !!!
    60cm de grêle dans la ville de Santa Rosa au nouveau Mexique.

    Source Hebdo Météo:


  • La République des Pyrénées.

    Share Button

    La République des Pyrénées vous offre un numéro numérique hors série, sur les inondations de ces derniers jours.


  • Fêtes d’Orthez 2013

    Share Button

    FÊTES D’ORTHEZ
    Du 26 au 30 juillet 2013
    PROGRAMME DES FETES D’ORTHEZ

    Vendredi 26 juillet
    11h00-Tournoi et intiation de Beach Tennis à la base de loisirs d’Orthez/Biron
    12h00-Paëlla géante et concert Michel Etcheverry à la Résidence Seniors Domitys/Les clés d’Or
    18h00-Cérémonie d’ouverture et remise des clés de la Ville au Parc Gascoin
    -Apéritif-concert animé par la Banda Lous Gaouyous et l’Harmonie municipale
    18h00-Apéro-concert Buzok, soirée Blash à la Bodega Angèle et ses copains
    21h00-Spectacle équestre : «Les Centaures de feu» par Gilles Fortier et Zarkam productions
    aux Arènes
    22h00-Spectacle «Top 80 et bal» avec la cie Les Crevettes Musclées
    au Carrefour des Musiques à Gogo

    Samedi 27 juillet
    14h00-Village des enfants au Parc Gascoin
    14h00-Prologue course cycliste avec les jeunes des écoles de cyclisme d’Aquitaine
    15h00-Concours de chants à la Bodega Angèle et ses copains
    16h00-Grande course cycliste départ Rue Saint-Pierre
    16h30-Concert des bandas Lous Gaouyous et Los Bambinos au Parc Gascoin
    18h00-Rassemblement des bandas au Parc Gascoin
    18h30-Défilé des bandas
    19h00-Bal musette avec Pick Up au kiosque
    19h00-Apéro-concert Landry Verdy, soirée Blash à la Bodega Angèle et ses copains
    19h30-Concerts qu’on sert à l’apéro animés par les bandas dans les bars
    21h30-Concert avec Brass délirium au Carrefour des musiques à gogo
    22h30-Bal avec l’orchestre Pick Up au kiosque
    22h30-Banda’s show !!! au Carrefour des musiques à gogo
    00h00-Concert avec Brass délirium au Carrefour des musiques à gogo

    Dimanche 28 juillet
    8h00-Concours de pêche National comptant pour le challenge de la Gaule Orthézienne sur le Gave de Pau ou au Lac de la base de loisirs d’Orthez-Biron (au choix du pêcheur)
    8h00-Concours hippique et baptêmes de poneys proposés par la Société Hippique Orthézienne
    10h00-Village des enfants au Parc Gascoin
    11h00-Novillada piquée 6 novillos de la Ganaderia de Herederos de Don Miguel Zaballos Casado pour Jesus Fernandez, Ivan Abasalo et Alberto Pozo
    12h00-Concert F. Lagouardille, soirée Blash à la Bodega Angèle et ses copains
    13h00-Repas de l’aficion à la Moutète, uniquement sur réservation 06 45 92 19 41
    18h30-Corrida de toros : 6 toros de Raso de Portillo pour fernando ROBLENO, Morenito de Aranda et Oliva Soto
    19h00-Concert F. Lagouardille / Blash à la Bodega Angèle et ses copains
    21h00-Soirée sévillanes à la Reine Jeanne

    Lundi 29 juillet
    14h00-Concours de pétanque officiel en doublettes licenciés au Parc Gascoin
    14h00-Scène ouverte et bal musette M. Matéos à la Bodega Angèle et ses copains
    15h00-Concours de pêche spécial enfants avec lâcher de truites sur l’Y
    21h00-Bal tempête de neige géante avec BEST MUSIC et DJ Jules SKY champion de France junior de mix au Kiosque
    21h30-Course Landaise Festival aux Arènes
    22h00-Concert Boby & Blash à la Bodega Angèle et ses copains

    Mardi 30 juillet
    10h00-Concours de Pétanque ouvert à tous au Parc Gascoin
    10h00-Animation du marché avec banda
    10h30-Spectacle comico taurin
    18h00-Concert The Spicy Marguerites / Bob’s Not Dead à la Bodega Angèle et ses copains
    21h00-Concert à la Reine Jeanne
    22h00-Concert Lullaby au Café Place d’Armes
    22h30-Feu d’Artifice au Lac de l’Y
    23h00-Concert avec Peces de Ciudad au Carrefour des musiques à gogo

    Durant toutes les fêtes : Fête foraine sur la Place d’Armes et autour de l’église Saint-Pierre


  • Différents organismes d’aide aux sinistrés des Hautes Pyrénées.

    Share Button

    Solidarité : le Conseil général des Hautes-Pyrénées s’organise

    Une plate forme de service va être opérationnelle au niveau du Conseil général dès lundi. Une équipe de 20 personnes va être mise en place de 8h à 20h pour réceptionner toutes les demandes dès lundi. Il y aura un numéro de téléphone et un mail de disponible. Les offres de dons  seront renvoyées vers des associations caritatives. Le CG gérera le don de vétements etde matériels… Proposition d’aide matérielle…

    Vous voulez proposer votre aide ? Vous êtes sinistré et recherchez des informations. Contactez le Conseil général qui a mis en place une cellule de crise avec 20 personnes : solidaritecrues65@cg65.fr
    Dès la semaine prochaine, ouverture d’une permanence téléphonique.

    Une campagne de communication va également être lancée afin de dire que tout le département n’est pas touchée. Jeanne Dubié et Michel Pelieu ont reçu lors de la cession de nombreux appels les avertissants que de nombreux touristes appelaient pour annuler leurs réservations cet été.

     

    Inondations : La Croix-Rouge en action

    Les Croix-Rouge des Hautes-Pyrénées et de Haute-Garonne se sont pleinement mobilisées auprès des sinistrés avec 150 de leurs bénévoles notamment par la mise en place de plusieurs centres d’hébergement (dont un à Adast dans la vallée des Gaves où ont été accueillis pendant 48 heures de nombreuses personnes). Sur Lourdes, en appui des sapeurs-pompiers un kit d’hébergement a été installé par la Croix-Rouge à la salle des fêtes de Lourdes ce qui a permis de loger des pompiers venus en renfort et quelques sinistrés. Nos équipes de secours ont procédé à l’assistance et l’évacuation de personnes connaissant des problèmes de santé.

    La Croix-Rouge des Hautes-Pyrénées qui bénéficie tout au long de l’année de la générosité des bigourdans a financé l’ensemble de ses prestations sur ses fonds propres. Dans cette période économique tendue, nous savons qu’il n’est pas chose facile de faire appel à la générosité des gens, néanmoins tous ceux et celles qui le souhaitent peuvent envoyer des dons qui seront destinés en priorité aux familles sinistrées les plus démunies par le biais des services sociaux des communes concernées.

    Les dons pourront être adressés à la Croix-Rouge des Hautes-Pyrénées – 3, impasse des Cerisiers 65000 Tarbes – accompagnés de la mention « inondations ».


  • Vigilance orange, crue et orage pour notre département.

    Share Button

    Météo France à placer notre département en vigilance orange pour des orages pouvant être localement violents. Le bulletin d’alerte a été émis à 16h et ça jusqu’au mercredi soir minuit.
    Deuxième vigilance orange, celle-ci émise par « Vigicrues »pour des risques de crue sûr le gave de Pau. En effet, la chaleur de ses derniers jours à fait fondre le cumul encore important de neige sur les Pyrénées ceci combiné à de fortes pluies annoncées sur Barèges et Gavarnie dans les prochains jours, des risques de débordement par endroits sont à craindre.
    Restez vigilants et prudents.


  • Bilan du printemps 2013

    Share Button

    Source: Météo France.

    Après un hiver maussade, la France a connu cette année un printemps particulièrement agité, froid et peu ensoleillé. Il s’agit du printemps le plus froid depuis 1987 et l’un des plus pluvieux depuis 1959.

    Températures: Après un mois de mars froid notamment sur le nord, un mois d’avril proche des normales*, le froid a fait son retour en mai. En mars et en mai, les anomalies froides ont été sensiblement plus marquées sur les températures maximales que sur les minimales, constat répercuté naturellement au niveau du printemps. Ainsi, moyennées sur la saison et sur la France, les températures sont inférieures aux normales* de 1,3 °C. Le déficit thermique est plus marqué sur le nord de la France (–1 °C à –2 °C) que sur le sud (0 °C à –1 °C). Seule la Corse bénéficie de températures proches des normales.

    Précipitations: Sur l’ensemble de la saison et du pays, les précipitations, généralement plus fréquentes que la normale sont également excédentaires de plus de 30 %. Un peu moins fréquentes du Nord – Pas-de-Calais à la Picardie, elles sont proches des normales sur la pointe bretonne et le nord de l’Aquitaine. En revanche, les cumuls sont nettement excédentaires sur le Sud-Est, la Corse, la Bourgogne et le sud de Champagne-Ardenne ainsi que sur le sud de l’Aquitaine (plus d’une fois et demie supérieurs à la normale).

    Ensoleillement: L’ensoleillement du printemps a été déficitaire sur toute la France, de manière très sensible sur un large quart nord-est où les déficits dépassent souvent 30 %. Sur ces régions, des records de faible ensoleillement des deux dernières décennies ont été battus : le soleil y a surtout brillé par son absence.

    * : normales concernant température et précipitations : moyenne de référence 1981-2010
    ** normale concernant l’ensoleillement : moyenne de référence 1991-2010

    Le printemps 2013 mois par mois

    Mars : Le mois de mars s’est révélé agité, plus froid et moins ensoleillé que la normale. Il a été marqué par des épisodes tardifs de neige sur la moitié nord du pays et par de fortes pluies sur les régions méditerranéennes. Proche de la normale sur la moitié sud du pays, la température moyenne est inférieure de 1 à 3 °C aux normales de la Bretagne aux frontières du Nord et du Nord-Est. Moyennée sur la France et sur l’ensemble du mois, la température est inférieure de 1,5 °C à la normale. Avec des cumuls de pluie généralement compris entre 150 et 300 mm dans le Languedoc-Roussillon, les Cévennes, l’est de la Provence, la Côte d’Azur et la Corse, la pluviométrie a été généralement de deux à quatre fois supérieure à la normale et jusqu’à plus de cinq fois supérieure dans l’Hérault. Elle est également excédentaire de la Basse-Normandie à l’est de la Bretagne et au nord des Pays de la Loire. En revanche, les précipitations sont nettement déficitaires (plus de 30 %) dans le Nord – Pas-de-Calais, la Picardie, les Ardennes, la Lorraine, l’Alsace et la Franche-Comté. Ainsi, globalement sur la France, la pluviométrie, très contrastée géographiquement, est supérieure de plus de 30 % à la normale. L’ensoleillement a été déficitaire sur l’ensemble de la France, plus nettement sur la moitié nord du pays et sur la Corse où les déficits atteignent 20 à 40 %. Seul le Sud-Ouest a bénéficié d’un ensoleillement proche des normales.

    Avril : Après un début avril encore marqué par un épisode de neige tardif sur le Nord-Ouest du pays, la douceur a fait une première apparition en milieu de mois rapidement suivie d’un nouveau rafraîchissement. En avril, la température moyenne a été légèrement inférieure aux normales sur la moitié ouest du pays et sur le Languedoc-Roussillon, à l’exception du sud de l’Aquitaine. Seule la Corse a bénéficié de températures plus clémentes, de 1 à 2 °C supérieures aux normales. Moyennée sur la France métropolitaine et sur l’ensemble du mois, la température est conforme à la normale. La pluviométrie a été excédentaire sur le Sud de la Bretagne, du Poitou à la Bourgogne, à l’Alsace et à la Lorraine, de la Loire au Rhône, ainsi que sur le pourtour méditerranéen et l’Est de la Corse. En revanche, les précipitations ont été déficitaires de plus de 30 % dans le Nord – Pas-de-Calais et les Ardennes, en Picardie, Ile-de-France, Normandie et localement en Aquitaine. Ainsi, malgré d’importantes disparités régionales, la pluviométrie moyenne sur le mois et sur l’ensemble de la France métropolitaine est proche de la normale. Déficitaire sur l’est du pays, l’ensoleillement a été conforme aux normales sur la moitié ouest, légèrement excédentaire sur le Nord-Est de la Bretagne et la Basse-Normandie.

    Mai : En moyenne sur la France, la température est inférieure de 2,3 °C à la normale*. A l’exception de la Bretagne, du Cotentin, du littoral méditerranéen et de la Corse, la majeure partie du pays a connu des températures inférieures aux normales* de plus de 2 °C. Les anomalies froides sont très marquées sur les températures maximales du Sud-Ouest au Nord-Est (de –3 à –5 °C). Ainsi, depuis 1959, le mois de mai 2013 (–3 °C par rapport à la normale) se place au deuxième rang des mois de mai les plus froids pour les températures maximales derrière 1984 (–4.4 °C). Les précipitations ont été abondantes sur la quasi-totalité du pays, en particulier sur le sud de l’Aquitaine et sur la moitié est, où l’excédent a souvent dépassé deux fois la normale. Les cumuls sont déficitaires sur l’extrême nord, la pointe bretonne et le littoral languedocien. Globalement sur la France, la pluviométrie est supérieure de 50 % à la normale, mai 2013 se positionnant au 4ème rang des mois de mai les plus pluvieux depuis 1959, derrière 1981, 1983 et 1984. Le déficit d’ensoleillement dépasse 20 % sur la plupart des régions, et atteint plus de 50 % sur le quart nord-est. De nombreux records de faible ensoleillement ont été battus sur plus de la moitié du pays, notamment d’un grand quart nord-est à la région parisienne et au Sud-Ouest. Seuls le pourtour méditerranéen, la Bretagne et le Cotentin ont bénéficié d’un ensoleillement proche de la normale.