• Archives de la Catégorie Froid
  • En mai ne te découvre pas d’un fil !

    carte

    Je ne voudrais pas être désagréable mais justement… le printemps agréable semble bien fini.

    Les derniers jours d’avril vont tout d’abord être assez frais, nuageux avec quelques pluies ou averses. Ce temps plutôt maussade ne sera qu’une transition vers un début du mois de mai…froid !

    Dès la fin de la semaine prochaine, nous serons en liaison directe avec le pôle nord. Oui, j’exagère un peu, il n’empêche qu’il ne faut pas s’attendre à un temps où l’on fera ce qu’il nous plaît…

    Source: Regarder le Ciel


  • Alerte au fort risque d’avalanches dans les Pyrénées

    Un bulletin d’alerte concernant les risques d’avalanches a été publié par la préfecture ce mardi. (PYP)
    Un bulletin d’alerte concernant les risques d’avalanches a été publié par la préfecture ce mardi. (PYP)

    Un bulletin d’alerte concernant les risques d’avalanches a été publié par la préfecture ce mardi. De niveau 4 sur une échelle de 5, l’alerte court jusqu’à ce mardi soirElle concerne les massifs Aspe-Ossau, Pays Basque et Barétous.

    Le vent fort et les chutes de neige ont modifié sensiblement la stabilité du manteau neigeux. « Cela a dû former de nombreuses plaques et localement de grosses accumulations de neige, s’ajoutant aux petites plaques déjà présentes en fin de semaine. Ces plaques peuvent être dures aux endroits bien ventés, sensibles aux fortes surcharges, mais, ailleurs, dans les pentes un peu plus protégées, cela fait de la plaque moins dure ou même friable très facile à déclencher » indique la préfecture.

    Un risque de d’avalanches spontanées est également évoqué sur les versants ensoleillés à la faveur des coulées de neige occasionnées par la pluie dès la mi-journée en dessous de 1700 m.

    Source: la République des Pyrénées


  • Pyrénées : Plus d’un mètre de neige attendue entre dimanche et mardi !

    artousteSource: Hebdo Météo

    La baisse conjuguée des températures et la persistance du temps très perturbé va engendrer des chutes de neige abondante sur l’ouest de la chaîne des Pyrénées (Pyrénées Atlantiques (64) , Hautes-Pyrénées (65) , Haute-Garonne (31) , Ariège (09) .Dans une masse d’air de plus en plus froid avec l’orientation du vent au nord ouest, cet épisode va concerner les régions en direction du piémont Pyrénéen ou les nuages se bloqueront.

    Les chutes de neige s’abaissent jusque vers 800m d’altitude demain , voire plus bas en soirée et la nuit suivante. On attend 15 à 20 cm de neige fraîche au-dessus de 1200m , 30 à 40cm au dessus de 1800 mètres.

    Lundi , la neige tombe toute la journée en abondance ! Le vent de Nord-ouest souffle de 20 à 30 km/h avec des rafales atteignant sur les sommets 60 à 80 km/h. Le cumul attendue pour la journée est de l’ordre de 15 à 20cm dés 1200 mètres , 30 à 50cm vers 2000 mètres.


  • Le retour de la neige sur les Pyrénées pour ce début de semaine

    neigeAprès une période de grande douceur les Pyrénées retrouvent des températures de saison. Toutefois le manteau s’est bien tassé et les versants exposés sont désormais assez peu ou plus enneigés en dehors des pistes. Les conditions de ski restent toutefois bonnes dans toutes les stations du massif. Ainsi on mesure en moyenne de 50 à 80cm à 1600m et jusqu’à 1,4m sur les sommets à 2400m – notamment en haute vallée de l’Aure ou dans le Capcir. Le changement de temps annoncé en ce début de semaine aura bien lieu et l’on est désormais passé dans un flux orienté Ouest, Nord Ouest qui favorise une baisse des températures et une relative humidité… La neige est donc attendue au cours de la semaine sur le massif pyrénéen (Essentiellement sur l’Ouest et le centre). Les températures seront de saison et la limite pluie neige variera selon les fronts entre 800m et 1400m. Un cumul de 30 à 40cm est possible localement au cours des prochains jours.

    Source: Météo des Neiges


  • Le lac Michigan devenu banquise.

    Source: Nouvel Observateur.

    Une température de -37°C a été relevée ce 7 janvier au lever du jour sur les rives du lac Michigan, dans le nord des Etats-Unis. L’immense étendue d’eau semble avoir été métamorphosée en banquise, illustrant de façon spectaculaire la vague de froid historique sévissant actuellement en Amérique du Nord, baptisée « polar vortex ».

    Voici des photos prises sur les rives du lac Michigan au niveau de Chicago, montrant, ici des cônes de glace se dressant vers le ciel en lieu et place de l’eau à l’état liquide, là un brouillard givrant enveloppant les gratte-ciel de la ville de l’Illinois. Un spectacle gelant.

    Scott Olson/Getty Images/AFP
    Scott Olson/Getty Images/AFP


  • De la neige en abondance en altitude.

    Une perturbation balaie le massif , neige tombant dés 2000 mètres en matinée puis rapidement vers 1500 mètres en cours d’après-midi puis 1000 mètres en soirée.. Cette dernière est faible en matinée mais tempo durable puis se renforce dans l’après-midi et se poursuit durant la nuit.

    Pour cet épisode neigeux, les cumuls se situeront le plus souvent entre 20 et 40 cm vers 1600 mètres , 15 à 25 cm vers 1300 mètres , localement plus sur le relief des Pyrénées Atlantiques (64) et l’ouest des Hautes-Pyrénées (65) ou la couche peut atteindre 60cm vers 2000 mètres et plus de 40cm à partir de 1500 mètres.

    SOURCE: Hebdo Météo


  • Le Moyen-Orient sous la neige.

    Source: France24

    Liban, Égypte, Syrie, Israël… depuis quelques heures, le Moyen-Orient est recouvert d’un doux manteau de neige. De quoi réchauffer un temps le cœur des habitants de ces zones sensibles, voire déchirées par la guerre.

    Israéliens et Palestiniens en ont déjà fait la pire tempête depuis 60 ans. Alexa a semé la zizanie sur les routes et dans les villes du Moyen-Orient les 12 et 13 décembre. Frappant de la Turquie à l’Égypte en passant par la Syrie, elle offre un rare spectacle pour les habitants de la région, davantage habitués à des températures plus clémentes.

    Mais derrière les belles images, cette tempête rappelle que la saison hivernale s’annonce difficile notamment pour les Syriens qui s’apprêtent à vivre leur troisième hiver depuis le début de la guerre civile. Dans la plaine de Bekaa au Liban, environ un million de réfugiés syriens sont répartis sommairement dans quelque 250 camps mal équipés et non chauffés.

    Au sud de la Syrie, dans les quartiers rebelles de Hara, assiégés par l’armée qui empêche l’arrivée de fioul et de nourriture, « la tempête a rendu les choses encore plus difficiles », déplore un militant, Abou Anas, interrogé par l’AFP. « Le pire étant pour les enfants et les personnes âgées qui supportent moins bien le froid ». La neige a aussi empêché l’ouverture d’un pont aérien annoncé par l’ONU pour envoyer 40 tonnes d’aide aux régions kurdes de Syrie à partir du Kurdistan irakien.

    Dans la ville de Jérusalem, perchée sur des collines à 800 mètres d’altitude, la couche de neige, qui devrait tomber jusque samedi, a atteint une quarantaine de centimètres. Près de 25 000 foyers ont été privés d’électricité, a déclaré le maire à la télévision israélienne.

    À Gaza, une fine couche de neige a rapidement laissé place à des pluies diluviennes faisant trois blessés graves dans des accidents liés à ces intempéries, a indiqué le porte-parole des services de santé. Suite à une demande de l’ONU, l’armée israélienne a ouvert le point de passage de Kerem Shalom pour laisser entrer dans l’enclave palestinienne des conteneurs de gaz pour le chauffage et quatre pompes à eau destinées aux zones inondées.

    En Égypte aussi la neige a surpris les habitants ! Le Caire n’avait pas vu la neige depuis plusieurs décennies. Dans le Sinaï, les autorités égyptiennes ont été contraintes de fermer le port d’Alexandrie.

    En Jordanie, enfin, la sûreté générale a appelé les habitants à rester chez eux, car la plupart des rues d’Amman étaient « quasi fermées à cause de la neige ». En province, plusieurs grandes routes ont également été fermées à la circulation.


  • Froid record en Alberta (Canada) : Jusqu’à – 52°C !

    SOURCE Hebdo Météo.

    Il ne faut pas se plaindre de nos températures de chez nous !!

    Le thermomètre était glaciale, samedi, dans les Prairies canadiennes, et plusieurs records de froid sont tombés.
    En Alberta, le mercure est descendu à -39°C dans la ville d’Emonton, fracassant un record enregistré en 2009, alors qu’il avait fait -37°C.
    Cependant, en tenant compte de du refroidissement éolien, la température ressentie s’approchait plutôt de -48°C.
    Du côté de Brooks, également en Alberta, le mercure est descendu à -42,2°C. Le record précédent, qui avait été enregistré en 1977, était de -38,3°C.
    Cependant, à Brooks, en tenant compte du refroidissement éolien, la sensation était de -52°C!