Solstice d’hiver, ce qu’il faut savoir…

erato039(2)

A quoi correspond vraiment le solstice d’hiver ? A quelle heure se lève le soleil en hiver ? Quelle est la durée d’ensoleillement ? Comme tous les six mois, la position de la Terre par rapport au soleil atteint une inclinaison maximale. Explications.

Le solstice d’hiver correspond pour la majorité d’entre nous à un jour unique pris dans son ensemble. A cette date, la durée du jour est la plus courte de l’année, la durée de la nuit est donc la plus longue. Mais en réalité, le solstice est un événement astronomique qui ne dure qu’un instant, au moment où la position apparente du soleil vue de notre planète atteint son extrême septentrional ou méridional. Selon les prévisions de l’Institut de mécanique céleste et de calcul éphémérides (IMCCE),le solstice d’hiver se produira le 22 décembre, à 00h03mn01 très exactement. Lors du solstice d’hiver, la déclinaison du Soleil est à son minimum (-23°26,1′).

Ce lundi 22 décembre 2014, la durée d’ensoleillement sera d’environ huit heures en moyenne selon la région de France où l’on se trouve, contre près du double au solstice d’été. A Paris, le soleil se lèvera peu après 8h30 pour se coucher dès 17 heures. A Brest, ville la plus à l’ouest, il faudra attendre 9 heures du matin passées pour voir le soleil pointer le bout de son nez, mais ce dernier restera jusqu’à 17h30. Quant à Strasbourg, le soleil s’y lèvera peu après 8 heures pour se coucher peu avant 17 heures. Dès lors, les jours vont commencer à rallonger dans toute la France jusqu’au solstice d’été, en juin, quand aura lieu le jour le plus long.

Solstice d’hiver : et Noël dans tout ça ?

La date du solstice d’hiver marque ainsi le début de l’hiver astronomique, et est un repère dans les sociétés pour délimiter les moments forts du calendrier et des saisons. A retenir : le solstice d’hiver dans l’hémisphère nord correspond en réalité au solstice d’été dans l’hémisphère sud, et inversement. Au demeurant, dans le monde entier, les solstices ont été célébrés par de nombreuses civilisations, de l’Egypte antique au sociétés chrétiennes.

Encore aujourd’hui, la célébration de Noël correspond, à quelques heures près, au moment de l’année où l’hémisphère nord entre dans l’hiver. A vrai dire, la chrétienté s’est appuyée sur une fête païenne, qui existait bien avant que l’on ne célèbre la venue au monde du Christ. Noël tire son étymologie du latin « Natalis dies » (jour de la naissance) qui désignait en Occident le moment à partir duquel les jours se rallongent à nouveau.

Source: www.linternaute.com

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.