L’été est là et le moustique tigre aussi !

Moustique tigre en France:

30 départements en vigilance rouge – 21 départements en  vigilance orange – 36 départements sous veille entomologique.

La plateforme web Vigilance moustiques alerte sur l’accélération significative de la progression du moustique tigre en métropole, et sur la nécessité d’amplifier l’appel à la vigilance citoyenne dans les départements en vigilance orange.

L’animation vidéo disponible sur le site www.vigilance-moustiques.com s’arrête en Avril 2015; la version 2016 est en cours d’élaboration.

Comme chaque année, la direction générale de la santé a lancé le 1er mai  le plan national anti-dissémination contre la dengue et le chikungunya rebaptisé (depuis l’identification du risque Zika) « plan anti-dissémination d’arboviroses », et a concentré sa communication sur les 30 départements où le moustique tigre est déclaré « implanté et actif »  (signalés en rouge sur la carte actualisée vigilance moustiques 2016).

Mais cette année encore, le dispositif s’intensifie notablement, face à une progression du moustique qui s’accélère. Et au-delà des 30 départements signalés en rouge, le plan anti-dissémination a étendu son dispositif de veille entomologique (réservé à l’étude de zones sensibles) à 57 départements, ce qui porte à 87 départements au moins, la couverture du plan anti-dissémination d’arboviroses. 21 d’entre eux ont d’ores et déjà enregistré ponctuellement la présence du moustique tigre dans les années passées et ont été placés en vigilance orange. Cette veille a été confié à différentes EID (Ententes Départementales de Démoustication): EID Méditerranée, EID Atlantique EID Rhône Alpes, l’Agence Régionale de Santé en Corse, et 2 associations d’entomologistes en Alsace (SLM 67 et les Brigades vertes du Haut-Rhin).

Moustique Tigre en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes


Vigilance rouge dans les Pyrénées Atlantiques : 
surveillance dans les communes de  Bayonne, Mouguerre, Biarritz, Bidart, Biriatou, Ger, Hendaye, Lacq-Audéjos, Orthez, Pau, Poey-de-Lescar, Sames, Serre-Morlàas, Thèze et Urrugne.

Vigilance rouge dans les Landes : surveillance dans les communes de Aire-sur-Adour, Castets, Dax, Gaillères, Hastingues, Labenne, Saugnacq-et-Muret, Benesse-Maremme, Magesq, Onesse-Laharie, Labouheyre, Lesperon, Mimizan, Mont-de-Marsan, Peyrehorade, Roquefort, Saubion, et Saint Paul-les-Dax.

Vigilance rouge en Dordogne : surveillance dans les communes de Bergerac, La Bachellerie, Sourzac, Périgueux, Saint Laurent-du-Manoire, et Sarlat-la-Caneda.

Vigilance orange en Charente Maritime: surveillance dans les communes de Bedenac, Boisredon, Cabariot, Chermignac, Crazannes, Doeuil-sur-le-Mignon, Fenioux, Jonzac, La Benate, La Rochelle, Port d’Envaux, Rochefort, Royan, Saint Ciers, Saint Léger, Saint Palais-de-Phiolin, Saintes et Saint Jean d’Angely.
Vigilance orange dans les
 Deux-Sèvres (moustique tigre intercepté en 2014) : surveillance dans les communes de Faye-sur-Ardin, Gournay-Loize, Granzay-Gript, Limalonges, Niort, Pamproux, Saint Neomaye, Sainte Eanne et Vouillé.


Veille entomologique dans la haute Vienne et dans la Vienne
 (où le moustique tigre a été intercepté en 1999) : surveillance dans les communes de Coulombiers, Jaunay-Clan, Poitiers, Naintré, Payre, Vivonne et Vouneuil-sous-Biard.

Veille entomologique en Charente : surveillance dans les communes d’Anais, Angoulême, Barro, Champniers, Cognac, Maine-sur-Boixe, Oriolles, Roullet-Saint-Estèphe, Ruffec et Saint Projet.

Veille entomologique en Corrèze : surveillance dans les communes de Brive-la-Gaillarde, Tulle et Vitrac-sur-Montane.

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.