Risque allergique sur les Pyrénées Atlantiques

Risque allergique sur les Pyrénées Atlantique. Pour ce long week-end de l’ascension, les allergiques devront se méfier des pollens de graminées dont les concentrations sont en hausse sur l’ensemble du territoire avec un risque d’allergie de niveau élevé à très élevé selon les départements.

Risque allergique sur les Pyrénées Atlantique

Les températures estivales de cette semaine de l’ascension favorisent la pollinisation des graminées et leur dispersion dans l’air acheter cialis belgique sans ordonnance. Ce samedi, le passage d’un front pluvieux qui traversera le pays apportera un répit temporaire aux allergiques en venant plaquer les pollens au sol. Mais malheureusement pour les allergiques, ce répit sera de courte durée car la dernière semaine du mois de mai s’annonce douce et très ensoleillée et les concentrations de pollens de graminées seront très fortes. 

Les pollens de chênes sont à la baisse sur l’ensemble du pays avec un risque d’allergie faible excepté dans le sud du pays où il pourra encore atteindre le niveau moyen dans certains endroits. Autour de la Méditerranée, en plus des graminées, ce sont les pollens d’olivier et de pariétaire (urticacées) qu’il faudra surveiller avec un risque faible à localement moyen. Les pollens d’oseille et de plantain gagnent aussi du terrain avec les beaux jours mais le risque d’allergie restera de niveau très faible.

Les allergiques doivent rester très vigilants et bien suivre leurs traitements et ne pas hésiter à consulter un médecin ou un allergologue en cas de symptômes car la saison pollinique des graminées ne fait que commencer !

Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) restent très abondants dans l’air et peuvent jaunir les surfaces extérieures comme les voitures, les trottoirs, les balcons, les fenêtres…mais ils ne sont pas allergisants !

Quelques bons gestes pour les allergiques pour se protéger des pollens et limiter son exposition : rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées, évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens ! La pollution atmosphérique présente dans certaines grandes villes pourra exacerber les allergies aux pollens.

Source: Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.)

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.