Vigilance rouge inondation sur les Pyrénées atlantiques

Situation actuelle

Vigilance rouge inondation sur les Pyrénées atlantiques. Les pluies se poursuivent sur les départements pyrénéens. Sur les 12 dernières heures sur l’ensemble de la chaîne, on a observé généralement une lame d’eau de 30 à 50 mm avec des maxima de 70 à 100mm entre Accous et Laruns (64); limite pluie/neige autour de 1300m. On a ainsi enregistré sur les 12 dernières heures 108mm à Laruns-Hourat, 93 mm à Lescun, 62 mm à Bagnères-de-Bigorre, 62 mm à Auzat (09), 136 mm à Laruns-Artouste (normale du mois de 176 mm) et 106 mm à Cauterets (normale de 140 mm).

Evolution prévue

Les précipitations se poursuivent durablement sur le pourtour pyrénéen avec un épisode se prolongeant jusqu’à samedi matin où il commence à s’atténuer. Les intensités sont variables aujourd’hui, faibles à modérées, voire assez fortes au cours de l’après-midi et en soirée. Les intensités baissent ensuite progressivement.

Pour les prochaines 24 heures, jusqu’en fin de matinée de samedi, on attend 20 à 30 mm en plaine, 40 à 70 mm localement 100 mm sur le piémont et en montagne avec des maxima de 110 à 130 mm. La limite pluie/neige se situe vers 1000/1300m.

Une vigilance « Crues » est en cours parallèlement à cette vigilance pour le Gers, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées (consulter le site de vigicrues: https://www.vigicrues.gouv.fr).

AVALANCHES PYRENEES

La limite pluie/neige est remontée jusqu’à 2200/2300m la nuit dernière puis s’est abaissée de nouveau vers 1600/1800m en fin de nuit. Cumuls de neige depuis jeudi midi : une vingtaine vers 2200m et jusqu’à 60 cm localement plus haut que 2400m. Le pic avalancheux de neige humide s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi et au petit matin vendredi.

Les premières informations concernant l’activité avalancheuse nocturne concernent le département des Hautes-Pyrénées et l’Ariège. De nombreuses routes ont été impactées dans les massifs montagneux des Hautes-Pyrénées, certaines par de très grandes avalanches. Pour l’Ariège à midi ce vendredi, seules quelques coulées de talus nous ont été signalées. 

Le niveau de risque d’avalanche est :

– très fort (risque 5) sur les massifs Aspe-Ossau, Haute-Bigorre, Luchonnais, Couserans, Haute-Ariège et Andorre ;

– fort (risque 4) sur les massifs Pays-Basque, Aure-Louron, Orlu-St Bartélémy et Capcir-Puymorens ;

– marqué (risque 3) sur le massif de Cerdagne-Canigou.

Evolution prévue

La limite pluie-neige devrait continuer de baisser pour atteindre 1000 m en soirée. Sur les reliefs, au-dessus de 1 500 m, l’accumulation de neige a repris, avec des cumuls attendus d’ici samedi matin de 40 à localement 80 cm de neige fraîche supplémentaire dès 1800 m. A noter également un vent tempétueux en montagne favorisant un fort transport de neige et la formation d’accumulations.

Bien que le pic avalancheux de neige humide soit passé, l’infiltration lente de la pluie déjà tombée dans les manteaux épais, peut encore produire des avalanches de neige humide, de grande à très grande taille, y compris entre 1500 et 2000m où il neige actuellement. Ce risque concerne moins l’est des Pyrénées où la pluie est remontée de façon beaucoup plus temporaire.. Au-dessus de 2300 m d’altitude, de grandes voire très grandes avalanches de neige pourront également se déclencher et pourront alors entraîner la neige humide jusqu’à basse altitude. Les routes exposées et les infrastructures de montagne peuvent encore être ponctuellement menacées. Le risque d’avalanches de neige humide est en nette diminution pour ce vendredi après-midi. Par contre, le risque d’une très grande avalanche partant en altitude reste lui par contre bien présent avec la poursuite des chutes de neige fortement ventées.

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.