Nombreux records de chaleurs absolus battus

Nombreux records de chaleurs absolus battus. Alors que la vague de chaleur va atteindre son pic aujourd’hui, de nombreux records absolus de températures ont été battus. La nuit de mercredi à jeudi a été la plus chaude jamais connu à Nantes, Limoges et Toulouse. 

Il n’avait jamais fait aussi chaud en moyenne en France en juin hier après-midi depuis le début des mesures : avec 34,9 °C de moyenne nationale, le record mensuel de l’indicateur de température maximale a été battu mercredi.  

Le mercure a frôlé les 41 °C mercredi à Clermont-Ferrand, du jamais vu depuis le début des mesures. De nombreux records de températures pour un mois de juin ont également été battus. 

Nuit la plus chaude jamais mesurée à Nantes, Limoges, Toulouse  

Les températures minimales ne sont pas descendues en-dessous des 20 voire 25 °C sur un bon nombre de départements. Des records absolus de températures nocturnes ont été atteints cette nuit. 

On a ainsi relevé ce jeudi au petit matin :

  • 25,7 °C à Limoges-Bellegarde, du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1973. Ancien record : 24 °C le 07/08/2003.
  • 24,2 °C à Toulouse-Blagnac, du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1947. Ancien record : 22,1 °C le 19/06/2017.
  • 24,2 °C à Nantes-Bouguenais, du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1945. Ancien record : 23,8 °C le 09/08/2003.
  • 24 °C à Gourdon (46). Ancien record : 23,8 °C le 5/08/2003
  • 22,6 °C à Superbesse (63,1287 m), du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1976. Ancien record : 20,6 °C le 04/08/2018.
  • 21 °C à Laval (53). Ancien record : 20, 5 °C le 01/07/2015

Des records de températures minimales pour un mois de juin ont aussi été battus depuis le début de l’épisode  :

  • 26,9 °C à Nice (06) ; 
  • 22,4 °C à Saint-Nazaire-Montoir (44) ;
  • 21,4 °C à Cahors (46).

Des records absolus de chaleur battus  

Des records de températures maximales tous mois confondus ont été battus mercredi après-midi et hier après-midi. Ils devraient être encore nombreux à être dépassés ce vendredi. 

– Mercredi :

  • 40,9 °C à Clermont-Ferrand (63) du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1923. Ancien record : 40,7 °C le 31/07/1983.
  • 38,8 °C à La Bastide des Jourdans (84) du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1988. Ancien record : 38 °C le 04/08/2017.
  • 31 °C à Le Tour (Haute-Savoie, 1500 m) du jamais vu depuis l’ouverture de la station en 1987. Ancien record : 30,6 °C le 07/07/2015.

– Jeudi :

  • 40,5 °C à La Rochelle (17) du jamais vu depuis l’ouvertire de deux stations successives depuis 1955. Ancien record 39,4 °C le 04/08/2003.
  • 38,9 °C à Rodez (12), record égalé du 16/08/1987.
  • 32,1 °C à Le Tour (74, 1500 m), ouverte en 1987, a battu le record de mercredi (31 °C, ancien record 30,6 °C le 07/07/2015).
  • 39,8 °C à L’Isle sur la Sorgue (84). Ancien record de 39,5 °C du 26/07/1983.

Ce jeudi à Grospierre en Ardèche, on a mesuré 42,3 °C, ce qui constitue le nouveau record national de température en France pour un mois de juin et un record absolu pour la station !

Températures records en altitude mardi après-midi  :

  •  29,2 °C au col des Saisies (Savoie, 1 630 m, début des mesures 1993) ;
  •  28,5 °C à Val d’Isère (Savoie, 1 850 m, début des mesures 1992).

Ces records battus dans ces stations de moyenne montagne illustrent bien le caractère exceptionnellement chaud de la masse d’air en altitude.

Records mensuels battus

Hier, le mercure a atteint :

  • 38,1°C à Aix-en-Provence (13, ouverte en 1955) 
  • 35.7°C à Bastia (Haute-Corse, ouverte en 1947)
  • 36.5°C à Bourg-Saint-Maurice (Savoie, ouverte en 1946)
  • 36.1°C à Limoges-Bellegarde (Haute-Vienne, ouverte en 1973) 
  • 35.8°C à Besançon (Doubs, ouverte en 1884)
  • 37,2°C à Nancy-Essey (Meurthe-et-Moselle, ouverte en 1927) 
  • 36.5°C à Epinal (Vosges, ouverte en 1986) 

Des records mensuels de températures ont également été battus mardi avec 

  •  38,9 °C à Carpentras (Vaucluse, début des mesures 1964) ;
  •  37,2 °C à Cabrières-d’Avignon (Vaucluse, début des mesures 1985) ;
  •  34,0 °C à Embrun (Hautes-Alpes, 880 m, début des mesures 1948) ;
  •  31,5 °C à Villard-de-Lans (Isère, 1 030 m, début des mesures 1995).

Infographie : records absolus de températures maximales dans plusieurs villes de France

Source Météo France

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com