Orages : Arbres à terre et circulation coupée.

Orages : Arbres à terre et circulation coupée.

Orages : Arbres à terre et circulation coupée. Ce lundi, en fin d’après-midi, les orages qui ont éclaté en Béarn ont causé 600 coupures d’électricité. La commune d’Assat est la plus touchée. Il y a également eu des dégâts dans la nuit. À Idron, la concession Renault a été touchée.

325 coupures à Assat, 140 à Eslourenties-Daban, 83 à Arrien, 60 à Limendous : plus de 600 foyers sont sans électricité, depuis la fin de l’après-midi de ce lundi 8 juillet, suite aux violents orages qui ont éclaté en Pyrénées-Atlantiques, notamment en Béarn. L’Est de Pau semble particulièrement touché.

Le gestionnaire du réseau d’électricité, Enedis, souligne que ses équipes sont sur place et que les « réparations sont en cours ». Si aucun horaire de rétablissement des lignes n’a été pour l’instant communiqué, « il nous faut voir l’ampleur réelle des dégâts » souligne-t-on chez Enedis, certains clients auraient déjà reçu un SMS pour leur signaler le « rétablissement du courant 220 volts » vers 18 h 15. 

Sur l’Est de Pau, les intempéries semblent avoir été particulièrement violentes. À Bordes, vers 17 h 30, sur la voie rapide de la D 938, plusieurs dizaines d’arbres sont tombées sur la route, coupant la circulation entre le rond-point de l’Intermarché et le suivant, en direction de Nay. 8 pompiers de Nay étaient d’ailleurs sur place, accompagnés de gendarmes de Nay et Pontacq. Vers 18 h 30, des arbres fragilisés étaient en cours d’abattage. La voie va être ensuite nettoyée et rouverte, passé 19 heures.

Orages en Béarn : arbres à terre et circulation coupée sur certaines routes

La route était en cours de nettoyage, à Bordes, vers 18h30. Nicolas Sabathier

 
Orages en Béarn : arbres à terre et circulation coupée sur certaines routes

De nombreux arbres sont tombés sur les voies en Béarn. Nicolas Sabathier

Orages en Béarn : arbres à terre et circulation coupée sur certaines routes

A Bordes, sur la D938, de nombreux arbres sont tombés sur la route. Nicolas Sabathier

Source La République des Pyrénées

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.