Le froid revient ce week-end !

Le froid revient ce week-end. Après un début d’année 2020 très doux sous influence océanique, le mercure va nettement chuter dès ce vendredi. Une masse d’air plus froide va glisser sur l’Hexagone, à l’arrière d’un front actif traversant le pays entre jeudi et vendredi. Avec des hautes pressions se renforçant dès samedi sur les îles Britanniques, un flux de nord-est va se mettre en place, apportant un air encore plus froid sur la France jusqu’en début de semaine prochaine. Les températures devraient repasser nettement sous les normales de saison lundi et mardi. 

Un vendredi agité avec le retour de la neige en montagne

Demain, la perturbation pluvieuse, arrivée par le nord-ouest ce jeudi, va balayer la totalité du pays d’ouest en est, avec des pluies plus soutenues sur le sud. Elle sera suivie d’un ciel de traîne assez actif sur le Sud-Ouest, le Massif central, puis les Alpes. Ce passage perturbé donnera des précipitations significatives sur le pays avec le plus souvent 5 à 20 mm, de l’ordre de 20 à 30 mm sur les régions les plus arrosées comme la pointe bretonne, la moyenne vallée du Rhône ou les Alpes.

Dans un premier temps, au passage du front, la limite pluie-neige sera assez élevée, vers 1 400 m vendredi matin, entre les Pyrénées et le Massif central. Elle s’abaissera vers 1 000 m l’après-midi sur ces massifs mais aussi le Jura et les Alpes du Nord. En soirée et dans la nuit, dans l’air plus froid de la traîne, elle baissera encore vers 800 m sur le Massif central, et jusqu’à 600-900 m dans les Alpes. On attend 5 à 15 cm de neige sur les Pyrénées vers 1500 m, 10 à 20 cm vers 1 200 m sur le Massif central, et 15 à 30 cm vers 1 500 m sur les Alpes.

Le temps sera agité sous le ciel de traîne, avec un vent sensible sur une large moitié ouest, et des rafales pouvant atteindre 80 km/h sur le littoral atlantique montrer. La tramontane soufflera en rafales jusqu’à 90 km/h. Les averses seront fréquentes dans le Sud-Ouest, parfois ponctuées d’un coup de tonnerre.

Un week-end plus froid

À l’arrière de la perturbation, les pressions vont rapidement regonfler. Le pays va ainsi se retrouver sous l’influence de hautes pressions se renforçant sur les îles Britanniques et débordant sur le nord de l’Hexagone. Sur les flancs est de ce puissant anticyclone, un air plus froid venu de la mer du Nord va progressivement s’enfoncer sur le pays. Le mercure va ainsi retrouver des températures de saison dès samedi. Dimanche la baisse va gagner la moitié sud.

Côté ciel, les nuages resteront assez nombreux dans les basses couches de l’atmosphère dans le Nord-Est, avec un assèchement progressif sur les deux jours.

Le soleil brillera sur le quart sud-est samedi. En allant vers l’ouest le ciel sera agréable, mais le voile va se densifier en marge d’une perturbation qui devrait glisser sur l’Espagne entre samedi et dimanche. Cette perturbation pourrait donner quelques gouttes sur l’extrême Sud-Ouest, et de la neige sur les Pyrénées, avec une limite pluie-neige s’abaissant vers 500-800 m dans la nuit.

Dimanche, les éclaircies devraient être plus franches à l’ouest, alors que le temps sera plus nuageux sur une frange sud, en marge de la perturbation ibérique, avec toujours quelques précipitations sur les Pyrénées et son piémont.

Des hautes pressions approchant les records

Les hautes pressions vont rester positionnées sur le sud des îles Britanniques lundi, puis devraient progressivement se centrer sur le proche Atlantique. Elles continueront d’entretenir une masse d’air froide sur le pays faisant passer le mercure nettement sous les moyennes de saison. Les gelées devraient ainsi devenir plus nombreuses entre lundi et mardi.

C’est entre la fin de la journée de dimanche et lundi que les pressions seront les plus élevées sur une frange nord-ouest de la France, dépassant 1 045 hPa. Pour référence, le record absolu de haute pression est de 1 048,9 hPa. Il a été mesuré à la pointe de Chemoulin, en Loire-Atlantique, le 3 mars 1990.

Source Météo France

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.