Semaine prochaine : temps hivernal et risque d’intempéries

Semaine prochaine: temps hivernal et risque d’intempéries. Si l’arrivée du temps froid est toujours confirmée pour dimanche et surtout lundi, on retiendra surtout qu’elle précédera une semaine hivernale. Froid accentué par la bise au nord, risque de fortes précipitations au sud et chutes de neige seront les faits marquants à surveiller particulièrement jusqu’à la fin du mois.

L’évolution de la tendance pour les dix prochains jours devient de plus en plus fiable. Elle se caractérise par 4 périodes, avec une dégradation progressive du temps d’ici dimanche et une accélération de celle-ci dès mardi. Après la période actuelle de temps calme, ce changement sera propice à l’arrivée précoce de conditions hivernales sur la France, particulièrement sensible en montagne.

Dimanche et lundi : début de la dégradation, baisse des températures

Crédit : La Chaîne Météo

Le creusement d’une dépression du sud de l’Islande vers la Pologne va engendrer un changement assez radical de temps dimanche sur la France. Il s’opérera en deux temps : tout d’abord sur la moitié nord, avec l’arrivée d’une perturbation pluvieuse puis l’orientation du vent au secteur nord accentuant le ressenti froid. Puis, sur le sud, avec de nouvelles précipitations possiblement fortes et liées à la formation de plusieurs dépressions entre l’Espagne et la Méditerranée. Dans ce contexte, les températures chuteront de 3°C en moyenne sur la moitié nord entre samedi et dimanche.

Crédit : La Chaîne Météo

Vers un temps hivernal

Lundi marquera le début d’une période de transition en raison d’un changement de situation générale sur le nord. En effet, à l’arrière de la perturbation qui aura traversé le nord du pays dimanche, un nouvel et puissant anticyclone avec une pression en son centre à 1037 hPa se reconstituera à l’ouest de l’Irlande. Il orientera le flux au nord-est, avec une forte bise qui soufflera sur la moitié nord du pays. Cette bise et l’air sec qu’elle véhiculera, accentueront le ressenti froid. À noter la possibilité de quelques giboulées de neige ou de grésil le long des côtes de la Manche et dans les collines normandes. À l’opposé sur le sud, même si le système dépressionnaire aura gagné entre temps l’Espagne, l’Italie et les Balkans, il continuera de pleuvoir en Méditerranée avec des intensités de précipitations qu’il conviendra de surveiller notamment en Corse et sur la Côte d’Azur.

Mardi et mercredi : températures hivernales, temps contrasté, risque d’intempéries au sud

Les conditions générales sur le sud évolueront peu en raison de la faible mobilité du système dépressionnaire présent en Méditerranée. Elles obligeront néanmoins à rester vigilant quant au risque de fortes précipitations entre la Corse et le continent. Cette dégradation semble se confirmer avec un creusement d’une forte dépression vers les Baléares, provoquant possiblement un épisode de fortes pluies en Languedoc-Roussillon, et de fortes neiges sur les Pyrénées. À l’opposé, la bise sera vigoureuse mardi sur le nord avant de faiblir mercredi. Le temps y sera majoritairement sec, mais plus froid avec des températures d’un niveau hivernal qui baisseront de 3°C entre lundi et mardi.

À partir de jeudi : accalmie temporaire

Une légère différence de temps sensible semble se dessiner jeudi et vendredi sur la France, avec une accalmie. Les températures ne baisseraient pas davantage, restant légèrement inférieures aux moyennes de saison, tandis que les intempéries cesseraient au sud-est. Dans ce contexte, quelques giboulées de grésil ou de neige fondante pourraient encore se produire, notamment le long des côtes de la Manche. À noter une fiabilité restant assez limitée sur la chronologie précise du défilement et de l’intensité des perturbations qui circuleront dans cet air froid. Elles pourront provoquer des averses de neige, notamment sur les régions du nord-est.

Source: La chaine météo

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.