Chaleur dans les Pyrénées-Atlantiques pour ce Nouvel An.

Le beau temps du 1er janvier à Pau. 📷ATORRENT
Chaleur dans les Pyrénées-Atlantiques pour ce Nouvel An. Ce samedi après-midi, les relevés de températures en France ont montré que c’est dans le 64 que le mercure a atteint des sommets, au Pays basque mais aussi en Béarn. Un record national pour janvier est tombé à Trois-Villes.

C’était attendu. Mais l’adieu aux écharpes et les bras nus dans les rues des communes du 64 l’ont confirmé ce samedi après-midi : oui, il a fait chaud dans les Pyrénées-Atlantiques ce 1er janvier. Après une fin d’année 2021 la plus douce jamais mesurée, 2022 démarre sous les mêmes auspices.

 A Pau, il a fait plus de 23°C. 📷ATORRENT

En France métropolitaine, c’est même dans notre département où les températures ont été les plus élevées. Une chaleur rare, mais pas unique. Le Noël au balcon dans le 64, c’est plutôt habituel. Mais en ce 1er janvier 2022, on frôle voire dépasse de peu quelques vieux records.

Il a fait 26,4°C à Trois-Villes. Cette commune de la Soule vient ainsi se placer en tête du palmarès des températures pour une journée de janvier. Selon la Chaîne Météo, la seule journée de chaleur (c’est-à-dire au-dessus de 25°C) observée jusqu’à aujourd’hui en janvier en France s’était produite à Perpignan le 29 janvier 1944.

C’est également monté jusqu’à 26,2 °C à Cambo-les-Bains, soit un nouveau record mensuel, selon François Jobard, météorologue chez Météo France l’ancien, 25,5 °C, datant du 6 janvier 1999.

Avec 25,9°C et 25,8°C, on bat aussi des records à Lasseube et Navarrenx. A Pau, on a relevé jusqu’à 24,1°C, non loin de record de 1930 qui s’affiche à 24,5°C. Même température à la station de Biarritz qui elle, en revanche, bat son record de 1999 de 23,4°C. Il a fait jusqu’à 25,3°C aussi à Oloron, mais sans faire tomber un record, toujours détenu par le 28 janvier 1966 avec 26°C.

Beaucoup de monde en balade

En tout cas, dans la capitale du Béarn, les badauds ne s’y sont pas trompés. Il y avait du monde en ville, malgré de nombreux magasins et bars fermés. Le boulevard des Pyrénées a été pris d’assaut, et certains profitaient aussi de la grande roue, au soleil, pour immortaliser ce « doux » moment. 

À noter que cette chaleur ne devrait pas durer. Dès ce dimanche, les températures devraient baisser à nouveau.

 Un doux moment pour une belle balade. 📷ATORRENT

Source La République des Pyrénées

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.