Seuil de pollution aux particules fines sur Pau et sa région

La station d'Airaq Aquitaine installée à Pau-Tourasse a noté une augmentation de la concentration en particules fines.

La station d’Airaq Aquitaine installée à Pau-Tourasse a noté une augmentation de la concentration en particules fines.

Sur le front de la pollution atmosphérique, le « seuil d’information et de recommandations » a été à nouveau déclenché ce dimanche matin sur Pau pour les particules fines en suspension (PM10).

Ce seuil avait déjà été dépassé vendredi mais, grâce notamment au vent, la situation s’était améliorée dans la journée de samedi. « Les concentrations en particules fines ont augmenté la nuit dernière, entraînant un nouveau dépassement du seuil d’information et de recommandations », indiquait ce dimanche matin la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.« Cette situation devrait durer a minima toute la journée ».

La zone concernée compte vingt-cinq communes de l’agglomération paloise. Il est demandé de limiter les sources de pollution, et notamment celles liées à la circulation routière.

Le seuil de déclenchement « information et recommandations » pour les PM10 est fixé à 50 µg/m3 en moyenne sur 24 heures. La concentration en PM10 était de 59µg/m3 à la station de mesures de fond de Billère et de 85 µg/m3 à la station de mesures de proximité de Pau-Tourasse, selon la préfecture.

• Le bassin de Lacq également concerné

Ce premier seuil a également été déclenché ce dimanche matin pour le bassin de Lacq : la station de proximité industrielle de Labastide-Cézeracq a mesuré une concentration de 57 µg/m3 (source Airaq).

Source: La République des Pyrénées.

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.